Feeds:
Posts
Comments

Posts Tagged ‘Work’

We have the tools, we have the know-how (or we think we do) and yet nothing in the way we work has changed in the last, what, 30 – 50 years. This has to do with the nature of tasks we’re given not the reluctance one would have working with others (although this factor cannot be overlooked).

Nous avons les outils, nous avons le savoir-faire (ou nous pensons l’avoir) et pourtant rien dans notre façon de travailler a changé dans les dernières, quoi, 30 – 50 années. Ceci est lié à la nature des tâches qui nous sont données pas la résistance qu’on l’on pourrait avoir à travailler avec d’autres (quoique ce facteur ne puisse être ignoré).

The best, to me, situation I’ve faced recently in which I can truly say ‘we worked collaboratively’ has been translating rather large texts, from English into French, with multiple partners. Every now and then I see tweets from people having this task and, because they’re faced with short deadlines, they can only resort to asking people to volunteer times and skills.

Pour moi la meilleure situation à laquelle j’ai été confrontée récemment dans laquelle je peux vraiment dire que ‘nous avons travaillé collaborativement’ a été la traduction de long textes, d’Anglais en Français, avec plusieurs partenaires. De temps en temps je vois des tweets de personnes ayant cette tâche a effectuer et, parce qu’ils doit l’effectuer en des temps très courts, ne peuvent qu’avoir recours à l’appel de volontaires pour leur temps et leurs talents.

Such task, in order to be done collaboratively, requires a specific platform : Eherpad (rather, something working like Etherpad since Etherpad is no longer) is usually used for that. No log in, no pass, one lands directly on a page and understands rapidly how work is organized : one paragraph per person with the translation following immediately underneath. One can also contribute in reviewing other people’s job, as way of control.

Une telle tâche, pour qu’elle soit fait collaborativement, nécessite un plateform spécifique : Etherpad (plutôt, quelque chose fonctionnant à la manière d’Etherpad puisque Etherpad n’existe plus) est généralement utilisé à dessein. Pas de pseudo, pas de mot de passe, on arrive directement sur une page et on comprend rapidement comment le travail est organisé : un paragraphe par personne avec la traduction suivant immédiatement juste en dessous. On peut aussi contribuer en revoyant le travail d’autrui, de l’auto-contrôle en quelque sorte.

How does this translate in ‘real life’, at work ? Does one gets one’s tasks assigned out of the blue ?Via a simple tweet ? Without prioritization ? Without consideration with other tasks ? Without prior agreement regarding various expenses, the least of which being the time ?

Comment est-ce que ceci se traduit dans ‘la vraie vie’, au travail ? Est-ce qu’on reçoit ses tâches du ciel ? Via un simple tweet ? Sans priorisation ? Sans considération d’autres tâches ? Sans accord préalables sur les différentes dépenses, le moindre étant le temps ?

Taylorism peaked at a time when most tasks were manual, Charlie Chaplin, in ‘modern times’ is a perfect example of that era:

Le Taylorisme atteint sont appogée à un période où la plupart des tâches étaient manuelles, Charlie Chaplin, dans ‘les temps modernes’ est un parfait exemple de cette époque:

We think we colloborate, we don’t; how could we when all our tasks are cut into small pieces we process and pass along to next step, another person, in accordance with a workflow? Check it out : doesn’t your work more often than not consist in 1 – receiving a task, a document, a few lines of code, a text to review, etc. 2 – treating it 3 – sending the result to someone else AND/OR recording its result in some database for someone else to process it ?

Nous pensons collaborer, en fait non; comment le pourrions-nous quand toutes nos tâches sont découpées en petites portions que nous traitons et passons à la l’étape d’après, une autre personne, selon un certain flux de travail ? Regardez bien : est-ce que votre travail ne consiste pas le plus souvent à 1 – recevoir une tâche, un document, quelques lignes de code, un texte à revoir, etc. 2 – le traiter 3 – en envoyer le résultat à quelqu’un d’autre ET/OU en enregistrer le résultat dans une base de données quelconque pour que quelqu’un d’autre le traite ?

How is that way or working any different from that of Charlie Chaplin ? Like him each of us is assigned a task he/she deals with alone. Unlike the example I gave earlier, multiple persons simultaneously translating a text, in our case the workflow is in trouble when one link fails (see what happens when Charlie slows down).

Quelle est la différence entre cette façon de travailler et celle de Charlie Chaplin ? Comme lui chacun d’entre nous reçoit une tâche à accomplir seul. À la différence de l’exemple donné plus tôt, plusieurs personnes traduisant simultanément un texte, dans notre cas le flux est mis en péril quand un maillon fait défaut (regardez ce qui se passe quand Charlie ralentit).

Truth be told, it is hard to conceive redesigning all processing of documents so that it mimicks what one can achieve with Etherpad. Still, imagine such apps exist, how this would shake up work organization.

À dire vrai, difficile de concevoir revoir le traitement de tous documents de façon à imiter ce qu’on peut faire avec Etherpad. Pourtant, imaginez que de telles applications existent, comment cela secouerait l’organisation du travail.

 

Advertisements

Read Full Post »

BYOD + BYOT

There is something, a trend, I read about a few months ago. Whether it is important or not is not relevant nor it is whether it is picking up steam: BYOD (and its corrolary: BYOT) standing for Bring Your Own Device (Bring Your Own Technology).

Il y a quelque chose, une tendance, à propos duquel j’ai eu plusieurs lectures depuis quelques mois. Que ce soit important ou pas n’est pas le sujet, pas plus qu’il prenne ou pas de l’importance:  BYOD ou ASPE* (et son corrolaire: ASPT) signifiant Apporter Son Propre Equipement (Apporter Sa Propre Technologie).

It made me consider an issue, a problem, I am facing in this current position as well as a few previous ones. This explains the title: “a little bit of dissidence is good“. I have no intention of bringing my own device, I have no intention of disrupting one way or the other for that matter. Still, I see that if I don’t pursue what I believe is good for both myself and my instruction I am putting myself in danger of obsolescence. In this Economy, that is luxury I cannot afford, everybody knows what the consequences are when one’s knoweledge is obsolete.

Cela m’a fait réfléchir à une question, un problème, auquel je suis confronté dans ce poste actuel ainsi que quelques autres antérieurs. C’est ce qui explique le titre: “un peu de dissidence est bon». Je n’ai aucune intention d’amener mon propre dispositif, je n’ai aucune intention de perturber d’une façon ou l’autre d’ailleurs. Pourtant, je vois que si je ne poursuis pas ce que je crois est bon pour moi et ma formation, je me mets en danger d’obsolescence. Dans cette économie, c’est un luxe que je ne peux pas me permettre, tout le monde connait les conséquences lorsque son savoir est dépassé.

Isn’t what BYOD, BYOT, whatever other trends are about? Injecting personal input in an organization which primary motivation remains personal but which greater good has good chances of benefiting all.

N’est-ce pas ce que BYOD, BYOT, et les autres tendances sont? L’injection d’un apport personnel dans une organisation dont la première motivation demeure personnelle, mais qui a de bonne choses d’être bénéfique à tous.

Plain common sense / Juste un peu de bon sens.

 

*: création personnelle de ces acronymes

Read Full Post »