Feeds:
Posts
Comments

Posts Tagged ‘Dashboard’

When I was kid I remember vividly being taught that all words that were feminine,  ended all with an ‘E’. I remember also that my first thought was: Great! One simple rule for a change; my second thought was: how come mare (une jument) does not comply with that rule?

Quand j’étais enfant je me souviens très bien être instruit que tous les mots féminins, tous se terminaient par ‘E’. Je me souviens aussi que ma première pensée a été : Super! Enfin une règle simple; ma seconde pensée a été: comment ça se fait que ‘jument’ n’obéit pas à cette règle?

I was very young, just beginning to learn how to write and in that regard was given simple rules to fall back on in case of doubt. Many of them were 100% accurate but a good number of others were, what, 70%, 80% right. So what? I was a kid so was not ready to learn straight away exceptions and intricacies of grammatical rules of the French language.

J’étais très jeune, commençais tout juste à apprendre à écrire et à cet égard m’étaient données des règles simples à utiliser en cas de doute. Beaucoup d’entre elles étaient correctes à 100%, mais un bon nombre d’autres étaient vraies à, quoi, 70%, 80%. Et alors? J’étais un gosse donc je n’étais pas prêt à apprendre tout de suite les exceptions et les subtilités des règles grammaticales de la langue française.

Another example just came to mind the other day while I was driving my not very sophisticated car. My gas gauge doesn’t tell me, like some more technically advanced ones do, how many more kilometers I have left in the tank. I have to sort of figure it out.

Un autre exemple m’est venu à l’esprit l’autre jour tandis que je conduisais ma pas vraiment sophistiquée voiture. La jauge d’essence en m’indique pas, comme certains autres plus avancées techniquement, combien de kilomètres il me reste dans le réservoire. Je dois en quelque sorte le calculer.

At least I could start writing and learn, as I went along and grew up, exceptions here and there. At least I can drive without caring too much so long as the indicator is not too close to ‘E’.

Au moins j’ai pu commencé à écrire et apprendre, tout en continuant et tandis que je grandissais, les exceptions ici et là. Au moins je peux conduire sans me préoccuper trop tant que l’aiguille n’est pas trop proche du ‘R’.

Learning how to write without misspelling and making grammar mistakes takes time; a fuel gauge that indicates to the dot how much gas I have left along with how many kilometers I can drive costs money and is potentially a greater cause of failure than a simpler one (such as mine). To a larger extent, point of this post, dashboards companies seem to have such an affection for take time to create and maintain.

Apprendre à écrire sans fautes d’orthographe et de grammaire prend du temps, une jauge de carburant indiquant à la virgule près la quantité d’essence qu’il me reste et combien de kilomètres je peux conduire coûte de l’argent et est potentiellement une plus grande cause de panne qu’une jauge plus simple (telle que la mienne). Pour élargir l’image, sujet même de ce billet, les tableaux de bord pour lesquelles les entreprises semblent avoir tant d’affection prennent du temps à créer et à maintenir.

Besides, no matter how sophisticated indicators, gauges and the rest become, I still need to watch the road.

De plus, aussi élaborés que les indicateurs, les jauges et le reste deviennent, je dois continuer à regarder la route.

I’m still witnessing dashboards becoming heavier and heavier, with tons of red-yellow-green lights, upward-downward arrows, graphs and whatnot all over their pages. Who has time to even read them? Collateral question: who has time to maintain them? Hasn’t it struck anybody yet that doing so implies less time for more productive activities? Honestly wouldn’t it be better to have less accurate indicators that are easy to maintain/feed than richer ones that take for ever to compute with huge amounts of data to consolidate?

Je continue de voir des tableaux de bord devenir de plus en plus lourds, avec des tonnes de feux rouge-orange-vert, des flèches montantes et descendantes, des graphiques et encore d’autres choses s’étalant sur toutes leurs pages. Qui a le temps de même les lire? Question collatérale: qui a le temps de les entretenir? Est-ce que ça n’a encore frappé personne à l’esprit que cela implique moins de temps pour des activités plus productives? Honnêtement est-ce que ça ne serait pas mieux d’avoir des indicateurs moins précis mais faciles à entretenir plutôt que de plus élaborés qui prennent un temps infini à calculer avec d’énormes quantités de données à consolider?

Watch the road man! / Regarde la route mon gars!

 

Advertisements

Read Full Post »