Feeds:
Posts
Comments

Posts Tagged ‘ATOS’

It seems to me that, so far, we barely scratched the surface concerning  collaborative tools. No matter the size of the company we all work for nothing has yet been implemented to help employees truly SHARE [insert here whatever]. I’m not even broaching the subject of big topics and major subjects which are the bread and butter of each entity but simple tips related to Outlook, best practices in Word or Excel, VBA and macros in Access, you name it.

Il me semble que, jusqu’à présent, nous avons à peine gratté la surface des outils collaboratifs. Peu importe la taille de l’entreprise ou nous travaillons tous rien n’a encore été mis en œuvre pour aider les employés a vraiment PARTAGER [insérer ici tout ce qui convient a la notion]. Je n’aborde pas ici les grands thèmes et les sujets majeurs qui sont le pain et le beurre de chaque entité, mais des conseils simples liées à Outlook, les meilleures pratiques dans Word ou Excel, VBA et macros dans Access, la liste est longue.

Personally all what I know regarding aforementioned applications I’ve learned it (1) thanks to external discussion groups, forums and tutorials all of which were (and still are) mostly initiated and maintained by individuals. In turn, wouldn’t it be nice to share the little I know with colleagues near or far?

Personnellement tout ce que je sais concernant les applications susmentionnées, je l’ai appris (1) grâce à des groupes de discussion externes, des forums et des tutoriels qui tous étaient (et sont encore) essentiellement initiés et entretenus par les individus. Ne serait-il pas agréable de partager le peu que je sais avec des collègues proches ou lointains?

I read a post (which I left comment on) about ATOS’ CEO willing to ban email. I’m still waiting for alternative solutions that supposedly will replace it there, good luck finding one. On one side we have this one tool we take turn and pleasure to critize on the other side what other communication tool do we have (please do not mention Intranet, it is the private walled garden of top-down communication department)?

J’ai lu un billet (sur lequel j’ai laissé des commentaires) concernant un PDG pret à interdire email a ATOS. Je suis toujours en attente de solutions alternatives qui sont censées le remplacer là, bonne chance pour trouver un. D’un côté, nous avons cet outil que nous prenons plaisir a critiquer de l’autre de quel autre outil de communication dispose-t’on (s’il vous plaît ne pas mentionner l’intranet, c’est le jardin clos du département de communication de haut en bas)?

On one side we have only one tool, on the other employees obviously willing to communicate.(2)

D’un côté nous avons un seul outil, de l’autre une majorité d’employés de toute évidence désireux de communiquer (2).

Doesn’t it look strangely like a catch 22 situation to you?

Est-ce que cette situation ne vous semble pas un tantinet ubuesque vous?

Someone, somewhere truly needs to unlock it and go ahead either opening up to external platforms or at the very least provide similarly powerful
communication facilities (again, good luck with that).

Quelqu’un, quelque part a vraiment besoin de déverrouiller et d’aller de l’avant, soit par une ouverture aux plates-formes externes ou à tout le moins d’en fournir d’aussi puissantes (encore une fois, bonne chance avec ça).

So, what are we waiting for? Alors, qu’est-ce qu’on attend?
(1): could it be that companies tend to be a wee bit stingy (discriminatory too) when it comes to instruction? I’d hate to digress but this alone could be an interesting topic.

(1): se pourrait-il que les entreprises ont tendance à être un tout petit peu … regardante (et discriminatoires) quand il s’agit de la formation? Je détesterais faire une parenthèse, mais cela seul pourrait être un sujet intéressant.

(2): over last 20 years we evolved from personal computers to having them in networks. Next step is: sharing data and not only just by exchanging files.
Sticking to a provider of personal applications (Excel, Word, …), namely Microsoft, on all PCs prevents us from progressing to another paradigm, sort of a la World of Warcraft or similar massively distributed games where only one central point is the core application, all what would be distributed being just datas.

(2): Sur les 20 dernières années nous avons évolué des ordinateurs personnels pour les mettre dans les réseaux. L’étape suivante: le partage des données et pas seulement par l’échange de fichiers.
S’en tenir à un fournisseur d’applications personnelles (Excel, Word, …), à savoir Microsoft, sur tous les PC voila peut etre ce qui nous empêche de progresser vers un autre paradigme, a la maniere de World of Warcraft ou des jeux massivement distribués où un seul point central constitue l’application de base, tout ce qui serait distribué étant simplement les données.

Read Full Post »

%d bloggers like this: