Feeds:
Posts
Comments

Archive for the ‘Uncategorized’ Category

This post will be rather short, at least shorter than most of my previous ones.

Ce billet sera assez court, en tous cas plus court que la plupart de mes autres billets plus anciens.

This a sight of my bed, during my week long stay at the hospital last month. I’m fine, thank you, the reason why I’m writing about this is that, while there, I realized something : forget Whatsapp, Facebook messenger, Google hangout, Duo or Allo. The only app that was available (provided my smartphone was charged of course) was SMS.

Ceci est une vue de mon lit, pendant ma semaine à l’hôpital le mois dernier. Je vais bien, merci, la raison pour laquelle j’écris à propos de ça et que, pendant mon séjour, j’ai réalisé quelque chose : oubliez Whatsapp, Facebook messenger, Google Hangout, Duo ou Allo. La seule application qui était disponible (pourvu que mon smartphone soit chargé bien sûr) était les SMS.

Oddly enough the possibility to actually connect to the net via Wifi existed, it’s just that nobody I asked was able to tell me how to proceed.

Ce qui est surprenant c’est qu’il était pourtant possible to se connecter à l’internet via Wifi, seulement personne de ceux à qui j’ai posé la question était capable de me dire comment procéder.

There is also another factor that makes me believe that days of SMS are not over : I needed to contact my boss, my family, friends, etc. all of whom are either on one social media or another… sometimes none. It doesn’t bother me all that much to juggle between several medias since I am systematically notified.

Il y a aussi un autre facteur qui me fait penser que les jours du SMS sont loin d’être comptés : J’avais besoin de contacter mon chef, ma famille, des amis, etc. qui sont tous soit sur une plateforme sociale ou une autre… parfois aucune. Ça ne me gêne pas plus que ça de jongler entre différents médias étant donné que je suis systématiquement notifié.

No internet at hand remained SMS. All my acquaintances¹, close or remote, have a least one thing in common with me : a smartphone.

Sans internet sous la main il restait le SMS. Toutes mes connaissances, proches ou lointaine, ont au moins une chose en commun avec moi : un smartphone.

Truth be told, I could (and I did) use 4G though. Only, the service package I subscribed to doesn’t allow me to use more than 750Mo of data monthly which takes only days to consummate.

Pour dire la vérité, je pouvais cependant (et je l’ai fait) utiliser la 4G. Seulement, le forfait auquel j’ai souscrit ne me permet pas d’aller au delà de 750 Mo de données ce qui ne prend que quelques jours à consommer.

However that limit might not exist much longer, will SMS survive then ?

Cependant cette limite pourrait ne plus exister dans peu de temps, est-ce que le SMS survivra alors ?

I told you the post would be short, didn’t I ? / Je vous ai bien dit que le billet serait court, n’est-ce pas ?

¹ : my mother excepted / à l’exception de ma mère

 

Advertisements

Read Full Post »

temporaireI’m pretty confident I wrote, in the past, about us (in the company) using a social media : Yammer. Boy! the post dates from 4 years ago, how time flies ! At that time I was considering using one as an external alternative solution to a non-existent one within.

Je suis quasiment sûr d’avoir écrit, dans le passé, à propos de notre utilisation (au sein de l’entreprise) d’un medium social : Yammer. Punaise! the billet date d’il y a 4 ans, comme le temps file! J’envisageais d’en utiliser un en tant que solution externe alternative à une qui n’existait pas en interne

I had created an account on Yammer (the image above reflects rather well what the layout looks like) Sept 10, 2008 (was in Finland back then) and was counting on some viral magic to spread the good word. Truth be told : the response didn’t meet my expectations ^_^

J’avais créé un compte sur Yammer (l’image ci-dessus reflète assez bien à quoi ressemble l’interface) en Septembre 2008 (j’étais en Finlande alors) et je comptais sur une sorte de magie virale pour répandre la bonne parole. Honnêtement : la réponse n’a pas été à la hauteur des attentes ^_^

Long story short : after a few months of existence Yammer was no longer accessible from within the company network. End of story I.

Pour faire court : après quelques mois d’existence Yammer devint inaccessible depuis le réseau d’entreprise. Fin de l’histoire I.

Beginning of story II : a couple of weeks ago I received notification of a publication having been posted on Yammer. Like a bip coming from a distant satellite one believed long dead.

Début de l’histoire II : il y a quelques semaines je reçu une alerte que quelque chose venait d’être publié sur Yammer. Comme un signal venant d’un satellite lointain qu’on croyait mort depuis longtemps.

Funny enough I’m not the only one having received such notification since quite a few had the same reaction as I had : there’s life on Mars after all ?

Ce qui est marrant est que je n’ai pas été le seul à recevoir une telle alerte puisqu’on a été quelques-uns à réagir de manière similaire : y-a-t-il de la vie sur Mars après tout ?

Sadly (strangely ?) enough, once past the first exchanges, it appeared (to me at least) that one didn’t have a clearer idea of what to do with a social media now than we had 5-6 years ago. Back then it was sort of new, Twitter and Facebook were still in infancy, but now ?

Assez tristement (étrangement ?), une fois passés les premiers échanges, il est apparu (en tous cas à moi) qu’on n’avait pas une idée plus claire de quoi faire avec un médium social maintenant qu’on en avait il y a 5-6 ans. C’était relativement nouveau alors, Twitter et Facebook étaient encore en enfance, mais maintenant ?

Yet again were exchanged opinions and considerations but nothing substantiated by any true experience. After so many years I would have thought that, particularly from experts in that very field, a real direction would be taken, a common understanding of what a social media is for (vs what it’s not good at) would have been laid out.

Encore une fois des opinions et des considérations ont été échangées mais rien qu’étayait une vraie expérience. Après tant d’années je m’étais attendu, en particulier de la part d’experts du domaine même, à ce qu’une vraie direction soit prise, qu’une véritable compréhension de ce pour quoi est fait un médium social (vs ce pour quoi il n’est pas bon) nous aurait été exposée.

Sure there are new apps now, the world has continued spinning we know that, and it’s a fair possibility that most recent applications might even be better, in more than one way, than what we ‘played’ with 5-6 years ago. What is it worth mentioning Slack for instance, launched in 2013, if only to prove that point ?

Bien sûr qu’il y a de nouvelles applications maintenant, nous savons que le monde n’a pas cessé de tourné, et il est même tout à fait possible que les plus récentes d’entre elles soient meilleures, par plus d’une fonction, que ce avec quoi nous ‘jouions’ il y a 5-6 ans. Quelle est peut-être la raison de mentionner Slack par exemple, lancé en 2013, si ce n’est pour prouver cela ?

Slowly but steadily we’ve managed to expand the number of our tools as well as upgrade the ones we had. We’re still trailing behind though and, this might be news to anyone reading this, we will continue to do so. One’d better get accustomed to the fact that it is not in most companies’ best interest to keep up with last equipments, most recent updates¹, as it’s time and money consuming.

Lentement mais sûrement nous avons réussi à étendre le nombre de nos outils en plus de mettre à jour ceux que nous avions déjà. Nous restons quand même à la traîne pourtant et, ceci pourrait être une info pour certains qui liraient ces lignes, nous continuerons à l’être. Il vaut mieux s’accommoder du fait que ce n’est pas dans l’intérêt de la plupart des entreprises d’avoir les équipements les plus récents, les dernières mises à jour¹, parce que cela représente du temps et de l’argent.

Better make the best of what we already have and, let me assure you, there is a lot to do : We use sharepoints (2010, didn’t I write we were trailing behind ?), still nobody I know use them to the full extent of their capabilities, they don’t even know RSS stands for let alone what they could achieve using them…

Mieux vaut faire au mieux avec ce que l’on a déjà et, croyez-moi il y a de quoi faire : Nous utilisons des Sharepoints (2010, est-ce que je n’ai pas écrit que nous étions à la traîne ?), pourtant je ne connais personne qui les utilisent dans l’intégralité de leurs capacités, ils ignorent même ce que RSS signifie, quant à savoir ce qu’ils pourraient en faire …

Better make the best of what we already have so that, should the occasion arise that a function would be particularly needed but only existed in latest versions, at least we’d have a solid ground to stand on to demand it. I don’t see any other way to work things around, at least it would beat barely engaging and whining.

Mieux vaut faire au mieux avec ce que l’on a déjà pour que, si l’occasion se présentait qu’une fonction soit particulièrement nécessaire mais qu’elle existe seulement dans les dernières versions, au moins nous aurions une base solide sur laquelle établir notre demande. Je ne vois aucune autre façon de procéder pour faire évoluer les choses, en tous cas ça vaut mieux que s’engager du bout des lèvres et geindre.

After so many years we have our social network, at last; wish us luck ^_^

Après tant d’années nous avons notre réseau social, enfin; souhaitez-nous bonne chance ^_^

¹ : exceptions for security / excepté pour la sécurité

 

Read Full Post »

This is an excerpt I took from a hangout I could have participated in but chose to watch instead. Retrospectively I would have only said ‘I agree’ and not add anything else.
Stephen Judd was mentioning the resistance he and others like him encounter every now and then. Here’s what Harold Jarche responds (you need to jump to 19mn45s in the video for that – thus skipping the beginning):

Ceci est un extrait que j’ai pris d’une bulle à laquelle j’aurais pu participé mais ai préféré regardé à la place. Rétrospectivement j’aurais seulement dit ‘je suis d’accord’ et rien ajouté en plus.
Stephen Judd mentionne à un moment la résistance à laquelle lui et d’autres comme lui rencontrent de temps en temps. Voici ce que Harold Jarche répond (vous devez avancer jusqu’à 19mn45s dans la vidéo pour cela – et passer tout le début):

In a nutshell Harold says: you’ve got to be prepared, you have to master the tools, the processes so that when the opportunity arises that’ll be your queue for showing the examples you have. In order for you to make a point and expect people to grant you any kind of credibility you need to have that toolbox full and ready.

En résumé Harold Jarche dit ceci : vous devez être prêt, vous devez maîtriser les outils, les processus, de telle sorte que quand se présente une opportunité ce sera votre entrée pour montrer les exemples que vous possédez. À cette fin et pour espérer que les gens vous accorder un crédit quelconque vous devez avoir votre boîte à outils pleine et prête.

I used an etherpad-like document and shared a document with my colleagues, for them to 1st – acquaint them with our objectives for the year and 2nd – get their help for translating said objectives into French. I should have known better (after similar experiences I run a while back), although I knew both visited the document they seemed to be mostly interested to know how the hell I had those objectives to begin with. ^_^

J’ai utilisé un équivalent d’étherpad et partagé un document avec des collègues, pour 1 – les informer sur nos objectifs et l’année à venir et 2 – obtenir leur aide pour la traduction desdits objectifs en Français. J’aurais dû m’y attendre (après des expériences similaires menées quelques temps plus tôt), bien que j’ai su que les 2 avaient visité le document partagé qu’ils semblaient plus intéressé comment diable j’avais eu connaissance des objectifs d’abord. ^_^

Getting for when the opportunity arises shouldn’t prevent one from sowing seeds every now and then…

Se préparer pour quand une occasion se présentera ne doit pas empêcher de planter des graines de temps en temps …

Read Full Post »

Or try doing it, rather, like I have in this past year here in France and a few years ago while I was an expat in Finland.

Ou essayer de le faire, plutôt, comme je l’ai fait dans cette année passé en France et quelques années auparavant pendant que j’étais expat en Finlande.

I already expressed my frustration over attempts that miserably failed at work. That didn’t prevent me from hoping I would  succeed one day, at least I’m learning as I am trying over and over again.

J’ai déjà exprimé ma frustration à propos d’essais qui ont échoué misérablement au travail. Cela ne m’a pas empêché d’espérer que je réussirais un jour, au moins j’apprends pendant que j’essaie encore et encore.

What’s new today? Why writing about it today? What has changed that I’m writing about it today? I’m attending a MOOC and, because we’re expected to do some homework, I’m also involved in a collaborative work.

Quoi de neuf aujourd’hui? Pourquoi en parler aujourd’hui? Qu’est-ce qui a changé qui fait que j’en parle aujourd’hui? Je participe à un MOOC et, parce que nous sommes supposés faire des devoirs, je suis aussi impliqué dans un travail collaboratif.

Truth be told, no one seems to have the magical ingredient to make a collaborative work … work, collaboratively, not even those who initiated aforementioned MOOC. We’re all more or less drowning and most of us frantically move arms and legs to remain abreast of things.

À vrai dire, personne ne semble avoir l’ingrédient magique pour faire qu’un travail collaboratif … travaille, collaborativement, pas même ceux qui ont initié MOOC en question. Nous nous noyons tous plus ou moins et la plupart d’entre nous bougeons bras et jambes pour rester au courant des choses.

A small group of us decided to share things using a Google doc, each week a new one. Long story short: we’re still at the I-write-with-a-specific-colour stage … a far cry from a thoroughly blended mix of contributions good wikis are made of.

Un petit groupe parmi nous a décidé de partager en utilisant Google doc, chaque semaine un nouveau. Pour faire court : nous en sommes encore à l’étape J’écris-avec-une-couleur-spécifique … bien loin d’un bon mélange de contributions dont sont faits les bons wikis.

At least there is still a will / Au moins il y a encore une volonté.

Read Full Post »

When I was kid I remember vividly being taught that all words that were feminine,  ended all with an ‘E’. I remember also that my first thought was: Great! One simple rule for a change; my second thought was: how come mare (une jument) does not comply with that rule?

Quand j’étais enfant je me souviens très bien être instruit que tous les mots féminins, tous se terminaient par ‘E’. Je me souviens aussi que ma première pensée a été : Super! Enfin une règle simple; ma seconde pensée a été: comment ça se fait que ‘jument’ n’obéit pas à cette règle?

I was very young, just beginning to learn how to write and in that regard was given simple rules to fall back on in case of doubt. Many of them were 100% accurate but a good number of others were, what, 70%, 80% right. So what? I was a kid so was not ready to learn straight away exceptions and intricacies of grammatical rules of the French language.

J’étais très jeune, commençais tout juste à apprendre à écrire et à cet égard m’étaient données des règles simples à utiliser en cas de doute. Beaucoup d’entre elles étaient correctes à 100%, mais un bon nombre d’autres étaient vraies à, quoi, 70%, 80%. Et alors? J’étais un gosse donc je n’étais pas prêt à apprendre tout de suite les exceptions et les subtilités des règles grammaticales de la langue française.

Another example just came to mind the other day while I was driving my not very sophisticated car. My gas gauge doesn’t tell me, like some more technically advanced ones do, how many more kilometers I have left in the tank. I have to sort of figure it out.

Un autre exemple m’est venu à l’esprit l’autre jour tandis que je conduisais ma pas vraiment sophistiquée voiture. La jauge d’essence en m’indique pas, comme certains autres plus avancées techniquement, combien de kilomètres il me reste dans le réservoire. Je dois en quelque sorte le calculer.

At least I could start writing and learn, as I went along and grew up, exceptions here and there. At least I can drive without caring too much so long as the indicator is not too close to ‘E’.

Au moins j’ai pu commencé à écrire et apprendre, tout en continuant et tandis que je grandissais, les exceptions ici et là. Au moins je peux conduire sans me préoccuper trop tant que l’aiguille n’est pas trop proche du ‘R’.

Learning how to write without misspelling and making grammar mistakes takes time; a fuel gauge that indicates to the dot how much gas I have left along with how many kilometers I can drive costs money and is potentially a greater cause of failure than a simpler one (such as mine). To a larger extent, point of this post, dashboards companies seem to have such an affection for take time to create and maintain.

Apprendre à écrire sans fautes d’orthographe et de grammaire prend du temps, une jauge de carburant indiquant à la virgule près la quantité d’essence qu’il me reste et combien de kilomètres je peux conduire coûte de l’argent et est potentiellement une plus grande cause de panne qu’une jauge plus simple (telle que la mienne). Pour élargir l’image, sujet même de ce billet, les tableaux de bord pour lesquelles les entreprises semblent avoir tant d’affection prennent du temps à créer et à maintenir.

Besides, no matter how sophisticated indicators, gauges and the rest become, I still need to watch the road.

De plus, aussi élaborés que les indicateurs, les jauges et le reste deviennent, je dois continuer à regarder la route.

I’m still witnessing dashboards becoming heavier and heavier, with tons of red-yellow-green lights, upward-downward arrows, graphs and whatnot all over their pages. Who has time to even read them? Collateral question: who has time to maintain them? Hasn’t it struck anybody yet that doing so implies less time for more productive activities? Honestly wouldn’t it be better to have less accurate indicators that are easy to maintain/feed than richer ones that take for ever to compute with huge amounts of data to consolidate?

Je continue de voir des tableaux de bord devenir de plus en plus lourds, avec des tonnes de feux rouge-orange-vert, des flèches montantes et descendantes, des graphiques et encore d’autres choses s’étalant sur toutes leurs pages. Qui a le temps de même les lire? Question collatérale: qui a le temps de les entretenir? Est-ce que ça n’a encore frappé personne à l’esprit que cela implique moins de temps pour des activités plus productives? Honnêtement est-ce que ça ne serait pas mieux d’avoir des indicateurs moins précis mais faciles à entretenir plutôt que de plus élaborés qui prennent un temps infini à calculer avec d’énormes quantités de données à consolider?

Watch the road man! / Regarde la route mon gars!

 

Read Full Post »

entretienMost of us dread this question during an interview. That and “what are your weaknesses/strengths”. I guess it has to do with the variety of possible scenarios many of which involve the interviewer himself/herself.

La plupart d’entre nous redoute cette question lors d’un entretien. Celle là et «quelles sont vos faiblesses / points forts”. Je suppose que cela a à voir avec la variété de scénarios possibles dont beaucoup implique l’intervieweur lui-même / elle-même.

Imagine you say: “exactly in that same position I’m applying for”. Doesn’t it make sense actually since what a company recruits is one person for one position and, most of the time, doesn’t have a clue of what business will be like in 5 years time. Try it though and I don’t fancy your chances of going much further in the recruitment process.

Imaginez que vous disiez: “exactement dans le même poste que celui auquel je postule”. Est-ce que ce n’est pas sensé finalement puisque ce qu’une entreprise recrute est une personne pour un poste et, la plupart du temps, n’a pas la moindre idée de comment seront les affaires dans 5 ans. Essayez et je ne donne pas cher de vos chances d’aller beaucoup plus loin dans le processus de recrutement.

Conversely, try the “Managing the team I want to join in” approach then imagine the face of the recruiter, possibly the very team manager you would work for…

A l’inverse, essayez l’approche «responsable de l’équipe que je souhaite rejoindre”  puis imaginez le visage du recruteur, potentiellement le manager même de l’équipe dans laquelle vous travailleriez…

Honestly I don’t know what the right answer would be. Still, in spite of the current bad economy we’re not all looking for a job so why not directing this line “how do you see yourself me in 5 years” at our current hierarchy?

Honnêtement, je ne sais pas ce que serait la bonne réponse. Pourtant, en dépit de la mauvaise conjoncture économique actuelle, nous ne sommes pas tous à la recherche d’un emploi alors pourquoi ne pas diriger cette phrase “comment vous me voyez-vous dans 5 ans” à notre hiérarchie actuelle?

Like written earlier: […] “the variety of possible scenarios (of one’s progression in any entity, be that a big company or a more modest structure) […] involve(s) the interviewer himself/herself.”

Comme écrit précédemment: […] “la variété de scénarios possibles (de sa propre progression dans n’importe quelle entité, que ce soit une grande compagnie ou une structure plus modeste) implique(nt) l’intervieweur lui-même / elle-même.

It takes two or even more to do a lot of things, one rarely evolves on his/her own merits and skills. So next time you’re asked “how do you see yourself in 5 years?” it may be risky but also wise to ask not only “how do you see me..?” but “how will you commit yourself to make me progress?”.

Il faut être deux ou même plus à faire beaucoup de choses, on évolue rarement sur ses propres mérites et ses compétences. Alors la prochaine fois que vous demande “comment vous voyez-vous dans 5 ans?” il peut être risqué, mais également sage de demander non seulement «Comment me voyez-vous ..?” mais “Comment vous impliquerez-vous pour me faire progresser?”.

It might even be worth not to wait until a job interview – Ca vaut peut être le coup de ne pas attendre d’être en entretien d’embauche.

Read Full Post »

2nd week of using the tablet at work. Second inspector this time (the other one having taken a week off).

2ème semaine d’utilisation de la tablette au travail. Cette fois-ci avec le deuxième inspecteur (l’autre ayant pris une semaine de vacances).

Since we make use of statistics the purpose of having a tablet was also to record, in a spreasheet,  all along the inspection and not afterward. Spreadsheet implies almost automatically Excel, well maybe not on an iPad as I later found out.

Puisque nous utilisons les statistiques le but d’avoir une tablette était aussi d’enregistrer, dans un tableur, tout au long de  l’inspection et non après coup. Tableur implique presqu’automatiquement Excel, sauf peut être sur un iPad comme je devais m’en rendre compte.

At First I chose Calc Lite … Free. It didn’t take me long before I realized that although I could create and edit spreadsheet right from the app itself there was no way I could do the same with spreadsheet I would have imported. Fair enough I paid the 2€ for the unlimited version.

Au début j’ai choisi Calc Lite … version gratuite. Cela ne m’a pris pris longtemps avant de réaliser que bien que je puisse créer et éditer des tableurs à partir de l’application elle même il ne pouvait en être de même avec n’importe quelle autre table que j’aurais importée. J’ai donc payé les 2€ pour la version illimitée.

I wish I had read the comments attached to Calc Lite. Especially the one about the long awaited feature that would allow one to save one’s table onto Dropbox. Did I say that although it is possible to send documents to a Gmail account and from there open them using Pdf Expert the reverse is not? In order to circuùmvent the issue I picked Dropbox as my exchange platform.

J’aurais souhaité avoir lu les commentaires attachés à Calc Lite. Surtout celle de la fonctionnalité attendue depuis longtemps qui permet de sauvegarder sa table sur Dropbox. Ai-je dit que, s’il est possible d’envoyer des documents à un compte Gmail et à partir de là les ouvrir à l’aide d’experts Pdf, l’inverse ne l’est pas? Afin de contourner le problème j’ai choisi Dropbox comme plate-forme d’échange.

I had no choice but to buy QuickOffice: 15€ (Argh!) but at least it works with several online storage facilities including DropBox. I went too far into this experiment I don’t want to do things by halves.

Je n’avais pas d’autres choix que d’acheter QuickOffice: 15€ (Aïe!) mais au moins ça fonctionne avec plusieurs solutions de stockage en ligne dont DropBox. Je suis allé trop loin dans cette expérience je ne veux pas jouer petit bras.

 

 

The inspector recently sent me loads of drawings and procedures to load up the tablet with. I can see she’s already considering the iPad as a storage facility maybe not, for the time being, so much as a tool to work with.

L’inspectrice m’a récemment envoyé une tonne de plans et de procédures à charger sur la tablette. Je vois qu’elle considère l’iPad plus comme une solution de stockage et peut être pas, encore, tant comme un outil avec lequel travailler.

Next step: making them acquainted with the intricacies of exchanging documents back and forth.

Prochaine étape: les rendre familiers avec les … subtilités des échanges de documents aller et retour.

 

 

Read Full Post »

Older Posts »